Chargement en cours
Ma sélection

Lot 110 - Sèvres Assiette du service à perles et barbeaux de Marie-Antoinette en porcelaine [...]

Estimation : 15 000 € / 20 000 €

Adjugé 21 000 €


Résultats sans frais

Sèvres Assiette du service à perles et barbeaux de Marie-Antoinette en porcelaine tendre à décor polychrome au centre d'un bouquet de barbeaux et sur l'aile de semis de barbeaux entre deux galons à fond vert ornés de rang de perles. Marquée : LL entrelacés, lettre-date DD pour 1781, marque du peintre Hirel de Choisy et marque du doreur Chauvaux. XVIIIème siècle, 1781. D. 23,5 cm.
Commandé en juillet 1781 et probablement exécuté sur des échantillons fournis par Michel Gabriel Commelin le 7 août suivant, le service à perles et barbeaux est livré à la Reine le 2 janvier 1782, lors de l'exposition à Versailles. Il est mentionné dans les archives de la manufacture de Sèvres sous les dénominations de Service de la Reine, Service à Perles pour la Reine, Service de la Reine à perle et Bordure merde d'oie ou simplement Service perles et barbeaux. Il comprenait 295 pièces, pour un montant de 12.420 livres, incluant 96 assiettes et 24 à potage valant 30 livres chacune et 24 pots à jus à 18 livres chaque. Le service à perles et barbeaux pourrait avoir été livré pour Trianon où la Reine disposait de deux vastes salles à manger. A la différence des services à frise riche, perles et roses livrés à Marie Antoinette et Gustave III de Suède en 1784 puis à la comtesse d'Artois en 1789, le service à perles et barbeaux de 1781 a été exclusivement réalisé pour la Reine. Le musée national du Château de Versailles conserve une assiette unie, un plateau de pots à jus et un saladier exposés au Petit Trianon, un plateau Bouret est au musée du Louvre, une autre assiette au Victoria and Albert Museum, deux tasses à glace et un pot à jus dans l'ancienne collection Cossé Brissac (Paris, Hôtel Drouot, Piasa, 29 juin 1999, lots 98 et 99). Une importante partie de ce service était dans les collections de Lord Revelstoke (vente Christie's Londres, 28 juin 1893, lots 373 et 374). Ce même ensemble est à nouveau apparu en vente publique en 1976 (Etude Ader, Palais Galliera, 29 novembre 1976, lot 113 puis Genève, 14 mai 1977, lot 384).
BIBLIOGRAPHIE C. Baulez, « Vers un Retour des Sèvres », Revue du Louvre, décembre 1991, pp. 69-70 et D. Peters, Sevres Plates and Services of the 18th century, 2005, vol. III, n°81-13, pp. 645-646.

Demander plus d'information

Thème : Céramique, Verrerie Ajouter ce thème à mes alertes